Les lecteurs en parlent

Après quelques semaines de publication, nous avons commencé à recevoir des témoignages de lecteurs. On ne s'y attendait pas du tout. Nous avons décidé de les publier sur le site tout simplement parce qu'on est fier que des gens se donnent la peine de nous faire parvenir leurs impressions.

Nous avons demandé l'autorisation d'éditer les messages. Certaines personnes ont accepté que leur nom et prénom soient indiqués. D'autres, juste le prénom.

Vos commentaires, impressions, sentiments, remarques et critiques sont plus que les bienvenus: ce sont des cadeaux. Même et surtout, quand c'est négatif. Donc, pas d'hésitation. Si vous avez envie de nous dire quelque chose à propos de votre lecture, utilisez le formulaire de contact, il vous attend.

"Ce bouquin est génial à la fois terrifiant et plein d'auto dérision" (Caroline)

"On accroche tout de suite, vite une suite" (vincent Poulain)

"Votre livre est passionnant et malsain. On ne sait jamais quand il faut rire ou quand il faut pleurer." (Stéphanie Tordoir)

"Tant de qualité, à quand son adaptation cinématographique " (Pinang)

" Tellement prenant, incroyable, terrifiant, triste, toutes les émotions y passent au fur et à mesure de la lecture!!"

(Cindy Collyns)

"Narration en point de vue interne d’une journée de deux partenaires de défonce sur fond du pays noir.

Les détails sont précis et poignants.

Merci pour cette petite merveille."

(Greff Paulain)

"Le livre de L'année" (Olivier)

Bonjour,

j'ai acheté ton livre à crossfit6000 il y a 2 jours....je l'ai littéralement dévoré....bravo pour cette œuvre.

Je suis de pure souche Carolo, j'y suis née,j'y vis et j'y travaille aux urgences de Marie-curie (anciennement l'hôpital civil) depuis 11 ans. Donc des choses pas très belles j'en ai vues, des histoires sordides j'en ai entendues mais ton livre est une vraie prise de conscience,une véritable claque....il m'a énormément touchée et je pense changera ma vision des choses,en ce qui concerne ma ville, mon boulot et mon regard vis-à-vis de certaines personnes.

" Mon fils est héroinomane depuis six ans. J'ai abandonné tout espoir depuis longtemps. Deux ans que je n'ai pas de ses nouvelles. Je sais qu'il est vivant. J'ai lu votre livre et ça m'a rappelé que mon fils a besoin de moi et moi de lui." (Angelo)

" 24 Heures Héro m'a fait découvrir un monde parallèle, du Tarantino carolo. Vivement l'expo et la suite de vos aventures" (Philippe Deville)

"Le livre me rappelle "c'est arrivé près de chez vous." J'aime beaucoup." (François Hoff)

" Magnifique j'ai adoré ce livre poignant emouvent les personnages m'on aussi bien fait rire que presque pleurer bravo à vous deux." (Valérie Durant)

 

" Merci Philippe Dylewski et Saphir Essiaff, je suis en train de lire votre livre...je pense qu'on peut carrément parler d'un outil d'utilité publique. Vous y dévoilez un monde que peu de personnes soupçonnent et cela permet d'envisager un accompagnement plus ciblé, plus respectueux et peut-être plus efficace." (Yasmina)

"J'ai bien reçu votre livre que j'ai lu pratiquement en une fois vendredi

(il restait une vingtaine de pages à lire pour le samedi). Ce récit m'a

beaucoup bouleversée et je suis passée par différentes émotions mais je

crois que la plus présente est la tristesse et la désolation même si la

fin ouvre sur un" peut-être". Le texte est très beau, bien écrit, mais

c'est bien sûr l'histoire de ces deux jeunes qui est interpellante.

Rencontrant parfois des personnes dépendantes à différents produits, je

ne m'imaginais pas le calvaire qu'elles pouvaient vivre. Je crois que

mon regard va changer, même si je me sens bien impuissante face à leur

détresse. Merci pour cette révélation." (Myriam Tricot)

 

"Ma fille a lu votre bouquin et elle voulait absolument que je le lise aussi. Je suis originaire de Charleroi et je veux vous dire que je suis scandalisé. On tape déjà assez sur notre ville pour la voir démolir encore plus comme ça. Et les drogués de votre livre, vous voulez que je pleure en plus? Tout ce qui vous intéresse c'est de vous faire du fric en racontant des histoires à dormir debout!" (Robert Steenberg)

http://www.alterechos.be/24-heures-dans-la-peau-de-deux-jeunes-accrocs-a-lheroine/

 

Alter Échos est le média d’analyse des problématiques sociales fabriqué par l’Agence Alter. Il s’adresse aux acteurs, décideurs, professionnels du social mais aussi à tous les citoyens engagés et curieux.

© Copyright Fièvre Jaune 2016. All Rights Reserved.